Utiliser OGGM-Edu pour vos cours et séminaires#

OGGM-Edu peut facilement être utilisé pour vos cours / ateliers / séminaires - nous vous encourageons à l’essayer ! En fonction de vos connaissances sur les glaciers, cela peut nécessiter une certaine préparation. Consultez la page Other educational resources pour des liens vers des manuels en ligne.

Nous travaillons actuellement à l’adaptation de l’OGGM-Edu aussi bien pour les classes de lycée (en utilisant les applications Web) que pour les cours de niveau universitaire (en utilisant les notebooks programmables). Vous trouverez l’aide nécessaire pour vous lancer ci-dessous.

Utiliser les applications web OGGM-Edu dans les classes de lycée#

OGGM-Edu peut être utilisé pour construire un cours de 2 à 4 heures, voire plus. Il pourrait être organisé comme suit :

  1. Introduction générale sur les glaciers : qu’est-ce qu’un glacier, où les trouve-t-on, pourquoi sont-ils importants ?

  2. Découvrir les différents types de glaciers dans la Glacier Gallery.

  3. Découvrir l’emplacement des glaciers et leur climat avec l’application World Glaciers Explorer. Vous pouvez utiliser les questions en exemple pour encourager les élèves à explorer l’application par eux-mêmes ou en petits groupes.

  4. Pour des cours plus avancés, approfondissez la notion d’écoulement glaciaire avec le Glacier Simulator. Cette application peut être utilisée pour un certain nombre de simulations différentes, et peut être complétée par une expérience avec un glacier fluide.

Utiliser les notebooks OGGM-Edu au niveau universitaire#

Nous utilisons fréquemment les notebooks pour nos propres cours, et nous en sommes pleinement satisfaits ! Ils permettent de transmettre des connaissancesde manière interactive, via des travaux pratiques pour « apprendre en essayant », et ils encouragent l’apprentissage actif.

Voici quelques recommandations basées sur notre propre expérience :

Passez au moins deux heures à expliquer le fonctionnement du notebook et de jupyterlab. Montrez d’abord leurs fonctionnalités de base, puis laissez les élèves s’entrainer sur un notebook plutôt simple et court. Dans un deuxième temps (après une heure environ), résumez les pièges habituels :

  • reconnaître que les notebooks sont de vrais fichiers (et pas quelque chose de magique sur le navigateur)

  • constater que l’ordre d’exécution des cellules a son importance

  • constater que les erreurs lors de l’exécution des cellules sont admises et peuvent être corrigées.

  • montrer comment recommencer avec un nouveau notebook

  • encourager l’usage des raccourcis clavier ( [shift+enter] et [ctrl+m] + key par exemple)

Sur MyBinder : évitez les mauvaises surprises en expliquant à votre classe que les sessions sont temporaires. Montrez à vos élèves comment télécharger et uploader des fichiers vers JupyterLab afin qu’ils soient à l’aise avec le fait de sauvegarder leur travail de temps en temps.

Quels que soient vos objectifs pédagogiques, prévoyez toujours moins. A ce titre, ce blog et ce livre en ligne gratuit qui traite de l’enseignement avec les notebooks jupyter peuvent se retrouver utiles.

Si vous prévoyez d’enseigner dans le même temps les notions de programmation et de glaciologie, focalisez vous davantage sur le contenu que sur la méthode. Malheureusement (ou heureusement), l’aspect « fun » des notebooks et les défis de la programmation distraient souvent les étudiants de ce qu’ils doivent réellement apprendre : la glaciologie et la climatologie. Nous avons vu des étudiants chercher sur Google le moyen de changer la palette de couleurs avant même d’essayer d’analyser le graphique qu’ils viennent de produire.

Si vous avez la chance d’avoir des étudiants plus expérimentés dans la salle, mettez en place un mentorat par groupes de 2 ou 3. Les étudiants sont souvent meilleurs dans le mentorat mutuel que nous le sommes.

Mise en oeuvre#

Prêt à vous lancer dans l’aventure OGGM-Edu ? Vous trouverez plus d’informations dans les pages ci-dessous :